Comment bien choisir son prestataire bilan de compétences ?

par | Oct 3, 2017 | Blog, Carrière, Katia, RH | 0 commentaires

Vous souhaitez faire un bilan de compétences, que se passe-t’il au début ?

Vous êtes en plein questionnement sur la suite de votre parcours professionnel. Vous en êtes au stade des noeuds à la tête et là, vous vous dites :
”Et si je faisais un bilan de compétences ? Cela pourrait m’aider à y voir plus clair”

Parmi différentes approches… Google peut vous aider à démarrer cette recherche. Vous êtes en train de taper “bilan de compétences + votre ville” et là, quelques craintes émergent à cet instant précis :

  • Et si le feeling ne passe pas ?
  • La personne que je vais rencontrer va-t-elle me comprendre, être suffisamment à mon écoute ?
  • Risque-t-on de me mettre dans un “moule” ? De me coller une étiquette ?
  • Comment se déroule exactement le bilan ?
  • Est-ce que j’ai un consultant pour moi tout seul ou est-ce du collectif ?

A ce moment de la démarche, émergent parfois d’anciens souvenirs d’orientation datant de vos années collège… et vous vous revoyez en train de répondre à la question cruciale :
“ Préfères-tu travailler dehors ou dans un bureau ?”C’est le moment du doute… et on vous comprend.

Voici quelques éléments pour vous aider à faire le bon choix.

Aujourd’hui sur la planète bilan, de nombreuses pratiques coexistent ou cohabitent pour le meilleur et pour le pire. Une refonte de la pratique est d’ailleur en cours de réflexion pour rendre plus homogènes ces approches et lisser ces différences.

De quoi parle-t-on ?

Les consultants en bilan proviennent d’univers très différents car il n’existe pas à ce jour de diplôme. Au mieux, certaines formations préparent à la pratique sur la base d’une spécialisation. Certains cabinets sont habilités par un OPACIF pour faciliter la prise en charge financière et répondent à un cahier des charges très précis.
Mais, au-delà de ces aspects contractuels, il faut vous demander dans quel état d’esprit vous souhaitez réaliser ce bilan.
Il serait en effet dommage de vous retrouver des heures durant seul(e) devant des Codes R.O.M.E. (fiches métier) au milieu d’un groupe de personnes aussi désappointées que vous ou à passer des batteries de tests psychotechniques sur des demies-journées complètes…
Ces mauvaises pratiques viennent d’ailleurs ternir l’image du bilan de compétences et de la profession dans son ensemble.

Le bilan de compétences est avant tout une démarche dynamique et de mise en mouvement d’un projet réaliste et réalisable. Il donne naissance à une réflexion riche et féconde. Il constitue à lui seul un espace-temps rare d’échange et de réflexion sur la fonction “travail” hors champs professionnel et familial. Chaque bilan est unique, son niveau d’analyse également.

Que faut-il privilégier ?

  • un accompagnement individuel réalisé par le ou la consultant(e) rencontré(e) lors du premier RV. C’est bien avec cette personne que vous souhaitez réaliser votre bilan.
  • une approche humaine et centrée sur la personne : la méthode proposée, si elle respecte le cadre du bilan doit vous permettre de vous sentir libre et prise en compte. Tout le monde n’a pas la même façon de réfléchir, d’élaborer des pistes, de se projeter.
  • une démarche respectueuse de vos besoins et de vos capacités : le bilan doit vous permettre de réaliser des actions, de progresser dans votre projet. En aucun, il est question de vous déstabiliser, de vous faire douter de vos capacités ou de vous démotiver.

En résumé,

Faire une démarche de bilan de compétences est impliquante car les enjeux personnels sont forts.

J’espère que cet article vous aura donné quelques pistes pour vous aider à trouver le bon prestataire.

 

Comment bien choisir son prestataire bilan de compétences ?

par | Oct 3, 2017 | Blog, Carrière, Katia, RH | 0 commentaires

Vous souhaitez faire un bilan de compétences, que se passe-t’il au début ?

Vous êtes en plein questionnement sur la suite de votre parcours professionnel. Vous en êtes au stade des noeuds à la tête et là, vous vous dites :
”Et si je faisais un bilan de compétences ? Cela pourrait m’aider à y voir plus clair”

Parmi différentes approches… Google peut vous aider à démarrer cette recherche. Vous êtes en train de taper “bilan de compétences + votre ville” et là, quelques craintes émergent à cet instant précis :

  • Et si le feeling ne passe pas ?
  • La personne que je vais rencontrer va-t-elle me comprendre, être suffisamment à mon écoute ?
  • Risque-t-on de me mettre dans un “moule” ? De me coller une étiquette ?
  • Comment se déroule exactement le bilan ?
  • Est-ce que j’ai un consultant pour moi tout seul ou est-ce du collectif ?

A ce moment de la démarche, émergent parfois d’anciens souvenirs d’orientation datant de vos années collège… et vous vous revoyez en train de répondre à la question cruciale :
“ Préfères-tu travailler dehors ou dans un bureau ?”
C’est le moment du doute… et on vous comprend.

Voici quelques éléments pour vous aider à faire le bon choix.

Aujourd’hui sur la planète bilan, de nombreuses pratiques coexistent ou cohabitent pour le meilleur et pour le pire. Une refonte de la pratique est d’ailleur en cours de réflexion pour rendre plus homogènes ces approches et lisser ces différences.

De quoi parle-t-on ?

Les consultants en bilan proviennent d’univers très différents car il n’existe pas à ce jour de diplôme. Au mieux, certaines formations préparent à la pratique sur la base d’une spécialisation. Certains cabinets sont habilités par un OPACIF pour faciliter la prise en charge financière et répondent à un cahier des charges très précis.
Mais, au-delà de ces aspects contractuels, il faut vous demander dans quel état d’esprit vous souhaitez réaliser ce bilan.
Il serait en effet dommage de vous retrouver des heures durant seul(e) devant des Codes R.O.M.E. (fiches métier) au milieu d’un groupe de personnes aussi désappointées que vous ou à passer des batteries de tests psychotechniques sur des demies-journées complètes…
Ces mauvaises pratiques viennent d’ailleurs ternir l’image du bilan de compétences et de la profession dans son ensemble.

Le bilan de compétences est avant tout une démarche dynamique et de mise en mouvement d’un projet réaliste et réalisable. Il donne naissance à une réflexion riche et féconde. Il constitue à lui seul un espace-temps rare d’échange et de réflexion sur la fonction “travail” hors champs professionnel et familial. Chaque bilan est unique, son niveau d’analyse également.

Que faut-il privilégier ?

  • un accompagnement individuel réalisé par le ou la consultant(e) rencontré(e) lors du premier RV. C’est bien avec cette personne que vous souhaitez réaliser votre bilan.
  • une approche humaine et centrée sur la personne : la méthode proposée, si elle respecte le cadre du bilan doit vous permettre de vous sentir libre et prise en compte. Tout le monde n’a pas la même façon de réfléchir, d’élaborer des pistes, de se projeter.
  • une démarche respectueuse de vos besoins et de vos capacités : le bilan doit vous permettre de réaliser des actions, de progresser dans votre projet. En aucun, il est question de vous déstabiliser, de vous faire douter de vos capacités ou de vous démotiver.

En résumé,

Faire une démarche de bilan de compétences est impliquante car les enjeux personnels sont forts.

J’espère que cet article vous aura donné quelques pistes pour vous aider à trouver le bon prestataire.

 

Besoin d'aller plus loin pour commencer votre bilan de compétences ?

Comment choisir un prestataire pour faire son site web ?

D'abord, faites vous accompagner par un consultant expérimenté Surtout si vous n'avez aucune expérience ni connaissance du monde d'internet... Donc : Stop ! N'allez pas plus loin si vous êtes dans ce cas et choisissez un consultant expérimenté pour vous aider à...