5 conseils pour manager des saisonniers

1 – L’incontournable séminaire de début de saison !

Mettez toutes les chances de votre côté pour bien démarrer la saison. Le séminaire de rentrée permet de donner la parole, de faire connaissance (les anciens avec les nouveaux…), de travailler sur les valeurs et une vision partagée à travers la présentation des objectifs qui guideront le travail de chacun tout au long de la saison. Vous pouvez choisir de l’animer en interne mais vous pouvez également en confier l’organisation et l’animation à un cabinet extérieur, en fonction des compétences présentes.

2 – Une exigence forte à considérer : donner le meilleur sur une période courte et dense.

La saison est exigeante en terme de gestion du temps. Peu de temps vous sera accordé pour tester votre équipe et amener de la confiance. Les premiers moments sont donc cruciaux et marquent le début d’une relation managériale réussie… ou pas. Vous serez vous aussi attendu et testé par votre équipe sur votre capacité à vous rendre disponible et à trouver des solutions. Il serait dommage de voir votre équipe se démotiver.

3 – En tant que manager, je dois me positionner clairement par rapport à ma propre hiérarchie, et à mon métier technique.

Le management vient parfois juste en complément de votre métier technique et vous avez parfois accepté le rôle uniquement pour le bon fonctionnement de votre association… La fonction peut aussi  parfois aller de paire avec une évolution interne et vous y êtes peu préparé. Il est alors important de faire le point sur vos propres atouts et vos axes de progrès.
Une formation dédiée au management des saisonniers peut alors vous aider à bien anticiper sur cette nouvelle fonction et vous donner les clés pour vous positionner clairement.

4 – Les attentes vont porter sur votre capacité à identifier les atouts et les axes de progrès de votre équipe.

Faites la distinction entre les juniors (peu d’expérience mais une forte envie de s’investir et content d’être là), les seniors (expérimentés et qui peuvent avoir plaisir à transmettre aux plus jeunes). Cela va permettre à chacun de progresser sereinement et de se fixer personnellement des objectifs d’amélioration même durant le temps de la saison. Vous serez là pour piloter et guider.

5 – Trouver la bonne distance : le contexte de la saison favorise les relations de proximité.

La distance habituelle entre vie privée et travail est mince et le manager connaît souvent très rapidement les situations personnelles de chacun… Cela interfère directement sur la qualité de vos relations et en particulier sur la bonne distance à trouver. Votre équipe vous sera toujours reconnaissante d’avoir su écouter et surtout… d’avoir su garder pour vous le contenu du message !

En conclusion

, manager des saisonniers nécessite, plus que dans d’autres situations de se positionner clairement sur son rôle et ses missions, le temps consacré à son équipe étant réduit dans le temps.