Disponible début avril en France, les extensions d’offres consistent à proposer aux internautes des offres en ligne (réductions,…) à faire valoir dans le magasin physique de l’entreprise proposant l’offre.

Celles-ci se manifesteront sous la forme d’un bouton jaune en bas à droite de l’annonce, sur lequel l’internaute pourra cliquer pour obtenir l’offre.

Quand l’internaute clique sur le bouton, il peut soit télécharger, soit imprimer ou sauvegarder l’offre sur son compte Google Offers.

Prenons un exemple : Imaginons que vous êtes un restaurant et que vous faites des campagnes AdWords. Vous pourrez désormais mettre en ligne sur votre annonce une offre. Les internautes pourront la découvrir en cliquant sur le lien. Il peut s’agir d’une réduction sur un menu que vous souhaitez mettre en avant par exemple. Les internautes qui cliquent pourront donc bénéficier de l’offre sur place, en la justifiant, tout simplement.

Source : Google

L’objectif de cette opération ? Attirer plus de personnes dans son magasin physique et accroître sa clientèle.

Ce système qui existe déjà aux Etats-Unis a prouvé son efficacité puisque 32% des gens qui ont cliqué sur l’offre ont converti offline !

Cependant, il n’est pas recommandé d’utiliser les extensions d’offres si vous voulez faire part de ces offres sur votre site internet. Il s’agit d’extensions pour faire le lien entre le marketing online et les conversions offline.

Néanmoins comme tout dispositif, il y a certaines conditions à respecter. Dans ce cas précis il y en a deux : l’offre doit être exclusive c’est-à-dire limitée à une population (en fonction de l’âge, de la ville, …) et l’offre doit être limitée dans le temps. Il n’est bien sûr pas possible d’appliquer des réductions en permanence.

J’espère que cet article vous aidera.

Bon week-end et Joyeuses Pâques avec un petit peu d’avance !